« Si seulement Anastasie et Etienne Mvondo avaient mis le préservatif… » : Lorsque les réseaux sociaux vont trop loin

0
2348

Cet article n’était pas au menu ce matin, j’avais un autre prévu que j’écrirai probablement un peu plus tard en journée. Mais vraiment j’ai été suffisament choqué pour dénoncer, notre Chef de l’État est notre Chef de l’État, et que nous l’aimions ou pas nous devons le respecter, s’attaquer à sa personne est une chose mais dire n’importe quoi sur ses parents et s’attaquer à leur mémoire 😡😡😡.

si seulement anastasie eyenga ellé et etienne mvondo assam avaient mis le preservatif on en serait pas là aujourd’hui

Je suis tombé sur ce post hier nuit vers 22 heures, ça m’a mis en colère mais j’ai continué mon chemin. Je me suis réveillé avec ça en tête tellement ça m’a presque empêché de dormir 😡😡😡. J’ai pris la peine de fouiller Facebook pendant une trentaine de minutes pour le retrouver (or d’habitude je fais une capture d’écran au passage pour plus tard au cas où). Nous sommes en colère parce que le pays va mal, je ne suis ni l’ami de Son Excellence monsieur Paul BIYA Président de la République du Cameroun, ni un de ses partisans. Plein de personnes disent des choses pas bien sur lui, moi-même dans la liste 😅😅😅, en restant toujours dans le sens de ses œuvres en tant que Nkukuma. Mais vraiment je pense que les réseaux sociaux donnent un pouvoir aux gens et ils poussent un peu trop le bouchon, donc à un moment il faut traquer certains et sévir.

Si ton père et ta mère avaient mis un preservatif, ils nous auraient évité de subir de telles ÂNERIES 😡😡😡

Voilà, BIYA BI MVONDO Paul Barthelemy est notre chef de l’État, et nous devons le respecter. Nous sommes libres, et dans un pays où on peut quand même se vanter de la liberté d’expression. Mais comme a dit Papillon « Ne confondons pas le fond et le folon » 😂😂😂, si j’ai compris ce qu’il voulait dire, c’est que je vous mens; mais quoi qu’il en soit, ne confondons pas liberté et libertinage, parce que si j’étais le boss, c’est sur la place publique qu’on allait vous fouetter sans caleçon, et on allait comprendre qui commande. Mince!!! On est où là!!!😡😡😡

UTILISONS LES RÉSEAUX SOCIAUX DE MANIÈRE RESPONSABLE, « NOTRE LIBERTÉ S’ARRÊTE OÙ CELLE DE L’AUTRE COMMENCE ».

Commentaires

commentaires