Les réseaux sociaux au Cameroun, étions-nous prêts?

0
2218

Les réseaux sociaux au Cameroun, sont devenus plus qu’un divertissement, mais un outil utilisé de façon abusive et totalement désordonnée. Mais pourquoi nous comportons-nous ainsi et comment faire basculer cette tendance? 🤔🤔🤔

1-Nous n’étions pas prêts

Le buzz, le buzz, toujours le buzz, ça nous donne même quoi? Toi qui filmes un truc et le balances sur les Réseaux sociaux le premier, on te paye les droits d’auteur? Toi qui vois une bagarre et au lieu de séparer les personnes tu filmes et publies, ça te donne quoi? Des questions pareilles on peut en avoir toute la journée, on aime ça, partager n’importe quoi, mais rarement des trucs constructifs (lire l’article sur les 5 choses que les Camerounais partagent systématiquement sur les réseaux sociaux).

2- Nous étions prêts

Heureusement que dans l’ivraie il y a toujours de la bonne graine, oui oui, il y en a qui savent mettre à profit leur temps passé sur les réseaux sociaux, autant Facebook que Whatsapp ou tout autre. Ceux-là ne partagent pas des trucs bidons, ils sont là pour leurs affaires, et leurs publications sont principalement liées à ces activités lucratives. Il faut noter que Facebook est une véritable mine qui ne demande qu’à être exploitée et Internet l’est encore plus, une infinité de possibilités où trouver les clients qu’il vous faut, et ça, les plus malins l’ont compris.

3- Que faire?

Il apparaît plus que nécessaire de faire évoluer notre mentalité, nous ne pouvons indéfiniment faire preuve d’incivisme en nous comportant comme des ennemis de la nation, en propageant de fausses nouvelles et des images choquantes. Libérons nous de notre dépendance et créons de la richesse sur les réseaux sociaux.

Commentaires

commentaires