Nchout Ajara, la Lionne qui mourrait pour le VRJ

0
3626

Si vous avez vu les Lionnes Indomptables jouer pendant la coupe du monde qui se déroule en France actuellement, alors vous ne pouvez pas avoir manqué ce moment de très forte, trop forte émotion même que AJARA nous a fait vivre, c’était juste « amazing1« .

Nchout AJARA NJOYA, est d’après un reportage que j’ai suivi à la télévision, la première fille Bamoun à jouer au football à ce niveau, donc elle fait déjà largement la fierté de ce peuple, mais au-delà de son peuple, c’est tout le peuple Camerounais qui meurt d’amour pour l’attaquante qui évolue en Norvège.

Si Gaëlle ENGANAMOUIT nous a fait vibrer il y a quatre ans au Canada, cette année la star était bien Nchout AJARA, d’abord elle nous qualifie pour les huitièmes de finale avec un doublé à la toute dernière seconde de jeu face à la Nouvelle Zelande, provoquant au passage deux malaises chez ses coéquipières, moi-même mon cœur a faillit tomber quand elle a commencé sa percée; puis en huitième tout se gâte lorsque son but du 2-1 face à l’Angleterre est refusé parce que les chaussures d’Aboudi (qui ne savait faire que des courses folles et inutiles 🙄🙄🙄🙊🙊🙊) étaient jugées hors jeu, on voit AJARA pleurer comme jamais je n’avais vu quelqu’un le faire pour un but refusé, on avait vu ce scénario avec le pénalty à retirer lors du match France – Nigéria, mais pas de larmes, ici c’était bien trop fort, notre Nchout a pleuré comme si on venait de lui annoncer la perte d’un être cher, oui, elle l’a fait.

Quand on voit cette image, et on voit des gens insulter les autres, dire que les footballeuses et footballeurs, bref les sportifs sont parfois beaucoup trop exigeants en matière de primes, tandis que des soldats meurent au front sans rien, quand on voit les coachs donner des consignes tels des généraux, on comprend que le football est bien plus qu’un sport, c’est une guerre, une véritable guerre, qui nous rappelle qu’il y a exactement 16 ans on perdait un soldat lors de la Coupe des confédérations (Marc Vivien Foe). Chacun défend le pays avec ses armes, mais c’est surtout le coeur avec lequel on le défend qui fait la différence, et on voit bien que Nchout AJARA mourrait pour le Cameroun s’il le fallait, un exemple à suivre. Bravo la Lionne 👏🏿👏🏿👏🏿🚶🏿🚶🏿🚶🏿

Amazing = Incroyable, stupéfiant

Commentaires

commentaires