Mortes depuis 3 ans, elle gardait leurs corps en attendant qu’elles ressuscitent

0
909

Les choses du Cameroun, jusqu’où allons-nous aller, jusqu’où vont nous mener les églises de réveil?

Les faits se passent à Douala, au Cameroun, une septuagénaire décédée depuis 3 ans déjà, et une autre dame d’une cinquantaine d’années, retrouvées dans un domicile. Que s’est-il passé? D’après le journal d’une chaîne locale, il s’agit d’une affaire de résurrection, en fait, une jeune dame garde ces deux corps dans l’attente de leur retour à la vie. Je ne sais pas comment depuis trois ans, personne n’a cherché la grand-mère décédée, mais il y a environ deux semaines, un autre membre de la famille a quitté cette terre, la concernée a donc été obligée d’informer un oncle, qui lui, a prévenu la police. La police municipale une fois sur les lieux découvre deux cadavres, dans les pièces de la maison, si pour le premier, il ne restait évidemment que des os après trois ans, pour le second, l’état de putréfaction était plus qu’avancé. Les corps ont donc été retirés et déposés à la morgue tandis que la maison était scellée et la responsable placée en garde à vue.

Voilà encore une histoire qui nous montre à quel point les églises dites de réveil peuvent être dangereuses, je ne sais pas qui a endoctriné l’autre là, mais vraiment, après notamment la disparition récente d’une fidèle lors d’une nuit de prière, il est plus qu’important que le gouvernement se penche sur cette prolifération plus qu’anarchique des églises dans notre pays 🚶🏿🚶🏿🚶🏿.

Source Equinoxe TV.

Commentaires

commentaires