Marc Foe, fils du défunt footballeur Marc-Vivien Foe, condamné à 5 ans de prison ferme pour agression

0
4829

Voilà alors ce qu’on appelle occidentalisation, tu perds ton père à huit ans, douze ans plus tard tu es braqueur. Oui c’est le parcours du fils de notre très célèbre défunt footballeur Marc-vivien Foe, mais perdre son père suffit-il à justifier ce genre de trajectoire?

Son père, foudroyé sur le terrain par une crise cardiaque « a perdu la vie devant les caméras du monde entier« 

Marc Foe avait huit ans lors du décès de son père, je me souviens un peu du petit garçon qui pleurait, voilà c’était bien triste, et même si à l’époque bon nombre de promesses avaient été faites par rapport à la prise en charge de la famille du défunt, on dirait bien que pas mal de choses ne se sont pas passées comme prévues.

Les faits remontent à novembre 2015, « Marc Junior » et une complice, la nommée Sofiane Bardot, avides d’argent, prennent quasiment en ôtage un vieux prêtre et le séquestrent sous le prétexte de rechercher un coffre-fort, l’histoire ne nous dit pas s’ils lui avaient prêté un coffre et venaient le revendiquer 😅😅😅, néanmoins ils ont molesté le pauvre homme sans défense et sans grand succès et sont repartis avec un butin plutôt dérisoire.

Si aujourd’hui, ce dernier est condamné à 5 ans de prison, après que son avocat ait essayé de justifier son parcours par la perte de son père, les violences en Angleterre et autres blablabla, il est clair que celui-ci a tout simplement choisit sa voie. Après tout, son père a été international footballeur pendant de longues années, professionnel dans de nombreux clubs européens, RC Lens, Olympique Lyonnais et même Manchester City; ça suppose qu’il a quand-même amassé un joli pactole. Douze ans plus tard la fortune Foe a-t-elle été dilapidée au point de pousser son fils a jouer les racailles?

Si tous les enfants qui perdent leur père finissaient ainsi, toutes les mères qui élèvent les enfants seuls voyaient leurs enfants finir ainsi, tous les enfants qu’on séquestre à l’école ou ailleurs finissaient ainsi, je me demande bien comment serait notre société. C’est triste de voir le fils du très combatif Marco finir ainsi mais bon, Marc a choisi le chemin de la délinquance, sa condamnation n’est en rien un événement, il n’est en rien victime de quoique ce soit, mais coupable de ses agissements, il va simplement assumer.

Commentaires

commentaires