Les activités de la MIDA suspendues et les responsables interpellés pour soupçon d’escroquerie

0
9833

Depuis quelques jours, presque tout le monde en parle, tout le monde se renseigne sur la fiabilité et le sérieux des activités de la MIDA (Mission d’intégration et de Développement pour l’Afrique), tout le monde veut se lancer et se faire cet argent relativement facile, mais qu’en est-il exactement.

1- C’est quoi la MIDA

La MIDA est un organisme sans existence légale, en contact avec des bailleurs de fonds secrets, qui dit œuvrer pour la prévention des crises civiles et militaires. Vous payez 12.000 fcfa pour une formation, et à son terme vous recevez 60.000 fcfa.

Nous craignons toutes sortes de manipulations : la corruption de la jeunesse, l’escroquerie par appel au public, une usurpation de fonction

2- Que craignent les autorités

Les autorités intriguées par le très fort engouement suscité ces derniers temps, ont décidé de se pencher sur l’affaire. Ils ont convoqué les responsables de la MIDA, mais ceux-ci ne se sont pas présentés. Craignant donc une instrumentalisation de la jeunesse avec de belles promesses, quand on sait que des milliers de jeunes sont désœuvrées et victimes de la pauvreté qui va avec leur manque d’emploi, le préfet du Mfoundi a donc demandé que les activités soient suspendues et les responsables interpellés.

ça fait des mois que j’entends parler de MIDA autour de moi, leurs activités ont même été présentées lors d’un journal à la télévision, une chanson passe sur une chaîne de télévision privée de temps en temps, c’est probablement tout ceci qui a subitement provoqué cet énorme intérêt qui fait drainer des foules au quartier Ahala où est localisé la MIDA. Mais au fond qui sont-ils et quelles sont leurs réelles intentions? D’où vient l’argent qu’ils distribuent, sommes-nous en présence d’une pyramide de Ponzi? À un moment ne vont-ils pas plier bagages comme on a vu plus d’un le faire? En tout cas, attendons le résultat des auditions des responsables qui ont été interpellés.

Sources : Cameroon Tribune

Ok, entre-temps, les choses ont été confirmées, lire l’article Ce n’est plus un débat, la note de suspension des activités de la MIDA est là.

Commentaires

commentaires