Le 8 mars au Cameroun, journée internationale de la femme ou fête du pagne?

0
4055

Voilà, on y est, c’est reparti, journée internationale de la femme 2018, vous dites que c’est même quoi? Que on fait quoi avec? aka, laissez nous ça, moi je veux le pagne 😎😎😎.

Oui oui, c’est à ce simple élément que se définit la JIF chez nous, si je mens, voici le thème de 2018  »Intensifier la lutte contre la discrimination à l’égard des femmes, renforcer le partenariat pour le développement » , posez la question aux femmes, si elles vous répondent, ça veut dire que notre émergence est vraiment proche, par contre, demandez leur le prix du pagne, vous allez aussi comprendre pourquoi nous ne sommes pas prêts de nous développer.

Intensifier la lutte contre la discrimination à l’égard des femmes, renforcer le partenariat pour le développement

En effet, c’est une journée qui en principe doit servir à se poser de véritables questions, sortir les combats des placards, mais bon, les combats c’est pour les autres, nous on veut le pagne, évidemment, le suivisme ou je ne sais pas comment appeler ça des autres, fait le bonheur de CICAM (société qui produit ces pagnes). Du coup, on voit des hommes, mariés ou simples chéris perdre le sommeil, subir même des chantages, parce que le pagne est toujours attendu. La mère, ma chérie, si tu n’as pas le pagne ça va faire quoi? C’est le pagne qui te fait savoir que tu es une bonne mère? C’est le pagne qui te fait découvrir le matin du 8 mars que tu es effectivement une femme? Faut arrêter ça, en tout cas, vous savez à qui faire vos choses là, tu es ma femme, ma fille, tu vas aller porter ça dehors, quand tu finis tu laisses ça là-bas et tu rentres. Si l’argent là te dérange trop, viens on va faire un don aux nécessiteux, c’est une cause plus noble que les déviances que vous poursuivez avec votre affaire de fête là.

De toutes les façons, le matin, allez défiler 🚶🏿‍♀️🚶🏿‍♀️🚶🏿‍♀️, le soir, allez soulevez 💃🏿💃🏿💃🏿, et la nuit, faites vous agressées et parfois violées 🔪🔪🔪, ça aide le pays à avancer.

Commentaires

commentaires