Laboratoire de brochettes, saucisses et ‘Noyaux’ : insalubrité criarde et puanteur au menu

0
4204

Qui va me dire qu’il n’a jamais mangé ces saucisses vendues à la sauvette, ou encore ces célèbres ‘noyaux’ dont plus d’un raffolent? Mais vous êtes vous déjà demandé de quoi étaient faits ces mets tant prisés et dans quelles conditions?

1- Le contenu

la recette n’est pas bien compliquée, et dans mes souvenirs il s’agissait principalement de pains même plus rassis, car rassis serait assez élogieux 😅😅😅, c’était ces invendus de pains qui chômaient au marché Mokolo et commençaient à être attaqués par la moisissure (c’est pas du sabotage hein! 😇😇😇). On y ajoutait quelques bribes de viande pour avoir quand même l’odeur de la viande 😂😂😂, le tout était malaxé avec je ne sais quoi d’autre et fourré dans des boyaux de bœuf dont le lavage…no comment.

2- L’hygiène

Que quoiiiiii!!! Hygiène? On fait quoi avec? Pardon faut laisser, on n’en a pas besoin, après tout, le consommateur ne sait pas d’où ça vient et comment c’est fait. Mais vraiment, le décor était bien triste, entre vieux seaux et vieilles bassines, eaux dégueulasses et mouches, on comprenait et comprend juste que c’est Dieu qui nous gardait et continue de le faire.

Quoiqu’il en soit, je connais des gens qui depuis enfants sont dans le métier et continuent, comme quoi ça nourrit son homme comme on dit souvent, donc vous les adeptes là, sachez que l’insalubrité que vous consommez nourrit plusieurs familles, de ce fait, bon appétit à vous 😉😉😉😎😎😎.

Commentaires

commentaires