Je postule tout le temps sans aucune suite , 6 raisons pour comprendre pourquoi

0
3023

Dans le marché très concurrentiel et compliqué de l’emploi au Cameroun, il vous est peut-être arrivé de vous demander pourquoi vos demandes d’emploi ne trouvaient pas de suite, vous postulez tout le temps, via Internet, des dossiers physiques, mais jamais on ne vous contacte pour avoir plus d’informations sur vous ou vous proposer un entretien d’embauche, cet article est pour vous.

L’univers de l’emploi en Afrique et au Cameroun est une véritable eau trouble, et dans ces eaux les chercheurs d’emploi sont comme des poissons qui se baladent avec les yeux bandés, sans trop savoir où il vont. Voici 6 raisons qui dans notre contexte peuvent vous aider à comprendre pourquoi vous ne décrochez jamais rien.

1- Votre CV n’est pas bon

Vous pouvez avoir ce qu’il faut mais la présentation de votre CV est un véritable problème. Il existe une multitude de modèles, mais pensez toujours à faire simple, sauf si vous postulez pour un emploi de créativité tel qu’infographe, alors vous pourrez ajouter quelques effets attrayants, sinon, faites simple et suivez le modèle recommandé par le FNE (on peut le considérer comme le modèle camerounais car il en existe des tas, je ferai un article plus tard pour vous le présenter).

2- Vos documents contiennent trop de fautes : CV et LM

À une époque j’étais chargé de recruter où je bossais, honnêtement les documents plein de fautes donnent presque des indigestions. Si vous n’êtes pas un as du français (ou anglais peu importe), faites relire vos documents car les recruteurs détestent les fautes et celles-ci causent une quantité importante du rejet des candidatures.

3- Vous n’êtes pas assez qualifié

Parfois vous pensez être l’homme de la situation (ça m’est déjà arrivé à moi aussi 😌😌😌), mais aucune suite n’est donnée, parce que vous avez peut-être les diplômes requis mais vous n’avez pas de suppléments, vos concurrents se démarquent peut-être par plus d’expérience pour le poste concerné ou encore des certifications. Donc n’hésitez pas à mettre votre temps libre à profit pour améliorer vos compétences, pas forcément en passant des certifications qui coûtent cher, mais élargissez votre champ, c’est toujours un plus de savoir qu’on veut par exemple un mécanicien automobile, et vous dites à votre employeur que vous dépannez aussi les motos, les vélos et je ne sais quoi d’autre.

4- Votre réputation électronique (E-réputation) vous pénalise

Vous ne le savez peut-être pas, mais les recruteurs vérifient sur les réseaux sociaux quel type de personne vous êtes, extravertie, réservée, fêtarde…. Quand un candidat m’intéressait, je courrais le chercher sur Facebook, et Linkedin; Facebook pour sa personnalité et ses interactions avec l’entourage, voir quel type de contenu il publie ou partage et à quelle fréquence (personne ne veut recruter quelqu’un qui va passer sa journée sur Facebook) , Linkedin pour voir quel soin il accorde à sa vie professionnelle numérique.

5- Vous vous êtes auto-éliminé

Oui, vous pouvez avoir le bon CV, être un professionnel de l’orthographe et la grammaire, être qualifié, bref vraiment être l’Homme de la situation, mais au final ça coince et on ne vous appelle pas. Ceci peut être du au fait qu’on veut une personne indépendante, or vous avez signalé être marié, ou avoir 5 enfants à charge 😅😅😅, on veut un jeune or vous avez dit avoir 40 ans, bref il y a parfois des informations pas nécessaires que vous glissez et qui ne jouent pas en votre faveur, autant mieux vous en passer (De nos jours, Linkedin est une arme redoutable pour les recruteurs).

6- Vous n’êtes pas pistonné

Vous pouvez aussi très bien sauter toutes les autres raisons et tomber directement à celle-ci, oui; vous pouvez être la personne que l’employeur cherche mais comme vous n’êtes recommandé par personne, vous n’êtes l’enfant de personne on ne vous appelle pas.

Voilà, ces quelques raisons sont juste quelques unes, et on peut bien en avoir d’autres, car on a plusieurs autres critères discriminatoires parfois comme votre région d’origine (êtes-vous anglophone ou francophone, Haoussa ou Eton…), votre réligion. Si vous ne pouvez rien face à certains critères, votre nom trahira par exemple vos origines, vous pouvez néanmoins éviter de vous tirer une balle dans le pied en mentionnant des informations comme votre âge, votre statut matrimonial, vos enfants, votre religion…après tout votre but premier est d’avoir la chance de vous retrouver devant le recruteur lors d’un entretien, réservez ces informations pour le moment où on vous les demandera et n’hésitez pas à « mentir » un petit peu pour attirer l’attention sur votre profil 🙊🙊🙊.

Commentaires

commentaires