Contentieux post-électoral : Yaoundé se prépare-t-il à l’après Conseil Constitutionnel?

0
1744

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai fait un petit tour dans la ville aujourd’hui, vraiment un petit tour, et si une chose m’a frappé, c’est bien la présence de véhicules du genre anti-émeutes de la police, et même un de la gendarmerie, exactement placé à la poste centrale, une seule question m’est venue à l’esprit, pourquoi maintenant?

vous pouvez choisir d’entrer dans l’histoire

D’après vous, quelles peuvent bien être les raisons, ok, c’est vrai, c’est évident, tout le monde se prépare au pire, moi-même je m’y préparais et j’avais prévu acheter ma part de sac de riz, sans oublier les pains, sardines, tomates et autres conserves, mais où est alors l’argent? les gens nous ont pris en otage, et notre argent avec 😪😪😪.

Néanmoins une seule chose me taraude l’esprit, les résultats n’ont pas encore été proclamés, mais pourquoi pense-t-on que les gens vont se soulever? Les gens comptent se soulever si les résultats ne sont pas ceux qu’ils attendent, si le Champion qu’on connait est le choix du peuple comme on sait, comment le peuple va-t-il le choisir et se soulever ensuite 🤔🤔🤔. Par contre si le règlement des contentieux ne se passe pas comme le peuple espère (scénario plus que probant), dans ce cas la présence de ces forces de maintien de l’ordre semble prendre tout son sens.

Quoiqu’il en soit, on continue de ne pas le souhaiter, et espérer que les choses soient différentes, mais nous ne sommes pas loin de vivre des temps plus que difficiles, comme l’ont dit plusieurs au Président du Conseil Constitutionnel, « vous pouvez choisir d’entrer dans l’histoire ».

Commentaires

commentaires