25 ans du FOMARIC : anniversaire sur fond de larmes pour papa François

0
2809

Quand on parle d’anniversaire, on voit un événement en principe heureux, donc les 25 ans du festival FOMARIC du père NKOTTI François ne devaient pas se passer sur ce fond de lamentations comme ça a été le cas, mais seulement au Cameroun on se sait pas d’où le danger peut arriver.

Si vous avez suivi l’interview du père François le jour de l’ouverture, vous n’avez sûrement pas raté ses plaintes. En effet il est assez étrange de se rendre compte que son événement précède un autre, à savoir la FIAC. De ce fait, le promoteur du FOMARIC s’est vu spolié de quelques participants, comme il le disait lui même.

Les entreprises, ceux qui m’aiment m’ont soutenu, la communauté urbaine de Douala m’a soutenu

Ce dernier déplorait le fait de ne pas pouvoir jouir entièrement de l’espace comme à l’accoutumée, ne pouvant de ce fait pas avoir de parking, une partie du site étant en chantier pour préparer la FIAC. Bien plus encore, il dénonçait le fait d’avoir perdu le soutien de nombreuses entreprises, ayant fait le choix de participer à la FIAC. Je me demande bien quel est le but de cette manœuvre, c’est pas comme si CAMTEL BEPANDA était si surchargé que ça, pourquoi donc avoir fait se chevaucher de la sorte des événements de cette ampleur?

Doit-on voir derrière tout ce cinéma une façon de vouloir nuire au FOMARIC, qui sont ceux-là qui veulent déstabiliser un événement national au profit de celui d’un expatrié? Mais bon, on se connait au pays, on se connait entre Africains, soutenir nos frères nous pose tôt ou tard un problème. En tout cas, j’espère que les choses iront pour le mieux et le FOMARIC prospérera.

Commentaires

commentaires