21e jeux du Commonwealth : 8 athlètes camerounais sur 13 africains fondent dans la nature

0
2012

Héhéhééé, nous, au Cameroun on a le don de se faire remarquer, mais malheureusement on excelle toujours dans des domaines peu orthodoxes, et une fois de plus on l’a si bien démontré avec ces athlètes de la team Cameroun qui sont entrés dans les sissonghos en Australie.

42 membres, 8 déserteurs et 3 médailles (1 en argent et 2 en bronze), voilà le bilan bien triste de notre participation à ces 21e jeux du Commonwealth, on aurait échangé le nombre de déserteurs avec le nombre de médailles que ça n’aurait pas été déplaisant à mon avis 🤷🏿‍♂️🤷🏿‍♂️🤷🏿‍♂️.

Si nous ne nous sommes pas illustrés par notre savoir-faire athlétique, au moins nous avons brillé une fois de plus par notre filouterie. En effet, de la délégation camerounaise composée de 42 membres, 8 se sont évaporés en Australie, pour des raisons que vous devinerez aisément.

Ceci dit, joint via Facebook par un journaliste de France 24, un athlète raconte que tout était prémédité, la preuve les passeports des déserteurs ont été abandonnés au village des jeux afin d’éviter toute possible identification plus tard et pouvoir demander l’asile. Parlant de son cas il s’est plaint des primes, disant avoir remporté à ce jour plusieurs médailles sans jamais pouvoir toucher les primes qui vont avec, allant jusqu’à être menacé par ses bourreaux s’il ne taisait pas, d’où ce choix probable d’aller peut-être proposer ses services à une nation qui prendre mieux soin de lui.

Championne olympique en 2004 et 2008, elle est la seule athlète camerounaise de l’histoire, hommes et femmes confondus, à avoir remporté un titre mondial ou olympique

Souvenons nous des jeux olympiques d’hiver à Londres en 2012, où plusieurs compatriotes avaient déjà pris la clé des champs, que sont-ils devenus? Souvenons nous de Françoise Mbango qui est la seule athlète camerounaise de l’histoire a avoir remporté un titre mondial ou olympique (JO de 2004 puis 2008), mais qui en 2010 s’est naturalisée Française, allez savoir pourquoi. Il est clair qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et ce n’est pas aujourd’hui que la gestion calamiteuse de nos fédérations est pointée du doigt, donc ne semez pas les arachides et au moment de récolter vous espérez le macabo.

Quoiqu’il en soit, c’est une bien triste publicité pour le Cameroun, qui rafle 8 médailles sur 13 en matière de désertion, peut-être qu’à l’avenir les athlètes africains se verrons implantés des puces pour être géolocalisables ou alors des bracelets électroniques 😔😔😔. Néanmoins, posez la question à quiconque ici et personne ne leur jettera la pierre, bien au contraire d’autres le feront la prochaine fois au Canada, voilà, ne faisont pas comme si on sera surpris quand ça arrivera.

Commentaires

commentaires