1 million d’espèces appelé à disparaître, pourquoi le moustique n’en fait pas partie?

0
548

Quand on parle d’injustice, je ne sais pas si on peut voir meilleure injustice que ceci, sinon, comment comprendre que les espèces protégées sont celles qui sont en voie de disparition, tandis que celles traquées sont celles qui prolifèrent 🤔🤔🤔?

Bon, si vous suivez un peu l’actualité, vous êtes au courant de cet alarmant rapport de l’ONU, bouclant 3 ans d’enquêtes et nous faisant savoir que dans les prochaines décennies près d’un million d’espèces, animales comme végétales est appelé à disparaître de notre planète. C’est beaucoup quand même 1 million, ça veut dire qu’on est loin du petit Lémurien de Madagascar ou encore du gigantesque éléphant, mais comment fait-on pour en arriver là?

1- Causes

Si ce n’est pas l’homme le responsable ce sera encore qui? Entre activités économiques, élevage intensif, et surpêche les raisons sont variées, bof, pas la peine de citer le réchauffement climatique, tout le monde le connait déjà et joue sa petite partition à son niveau. Néanmoins chaque année, l’industrie déverse environ 400 millions de tonnes de métaux lourds dans les océans. Vous savez ce que représente une tonne? c’est 1.000 Kg, ça veut dire 4.000.000 millions de Kg, bah lisez comme vous voulez 😅😅😅, ok retirons les millions et ça donne 4.000.000.000.000 Kg 😭😭😭,😂😂😂, on peut pas dire que la lecture s’améliore 🙄🙄🙄. Donc imaginez votre Kg de riz que vous achetez souvent chez le boutiquier, imaginez le sac (mbandjock) de 50 Kg, puis imaginez ce sac 80 000 000 000 de fois, franchement n’importe quoi, laissons tomber 😩😩😩, ça me donne même le tournis.

2- Conséquences

Bon, relation de cause à effet oblige, il faut bien des conséquences à tout cela, du coup, 85% des zones marécageuses est détruit, 75% de la surface terrestre et 66% du milieu marin sont abîmés. ça peut expliquer leur soif de l’espace, car quand ils auront fini de détruire notre planète, il leur faudra un nouvel endroit à détruire.

3- Bilan

sur les 8 millions d’espèces que compte notre planète, 1 million ça fait beaucoup, surtout quand on sait qu’on a perdu déjà 40% d’amphibiens, 33% de coraux et 7% de nos forêts sur les 13 dernières années. Avec une cadence qui s’accélère, on peut dire que bientôt l’homme aussi sera dans la liste des espèces appelées à disparaître.

4- Pourquoi ceux qu’on combat ne veulent pas disparaître

Bon, c’est cette partie qui me désole énormément. Quand je vois nos combats quasi quotidiens, contre les moustiques, entre les bombes insecticides, les spirales étouffantes anti-moustiques, ces trucs qu’on branchent qui libèrent des odeurs, ceux qui attirent les insectes et j’en passe, je ne comprends pas que quelques poignées de personnes fassent disparaître 1 million d’espèces, tandis que des millions de personnes sont incapables d’éradiquer les moustiques, souris, cafards et je ne sais quoi d’autre. Bon, en même temps, quand on connait le business que ça représente, ils ont sûrement des réserves de ces nuisances en laboratoires, prêts à les lâcher 🚶🏿🚶🏿🚶🏿.

Source francetvinfo.fr

Commentaires

commentaires